25 janvier 2021

Pourquoi un élu CSE doit-il (obligatoirement) se former ?

On dénombre une infinité de raisons pour lesquelles un élu CSE devrait (obligatoirement) suivre une formation CSE. Que ce soit pour améliorer son pouvoir de négociation, conseiller ses collaborateurs-bénéficiaires avec précision, ou bien encore assurer un mandat avec succès et clairvoyance. Évidemment, comme dans tout domaine d’expertise, la véritable valeur n’est pas “le savoir”, mais plutôt : savoir chercher l’information et trouver la, ou les solution(s) appropriée(s). 

Un élu CSE évolue dans un environnement complexe et fluctuant. Son rôle phare dans la cohésion des différents acteurs d’une entreprise lui offre une véritable fonction décisionnaire. Prendre des décisions, certes, mais comment être sûr qu’elles soient pertinentes et adaptées ? La formation fera toute la différence ! Un élu a le devoir d’être attentif aux dernières nouveautés législatives, juridiques, sociétales et technologiques. Un vrai challenge pour les élus CSE.

Cette responsabilité doit s’appuyer sur des intervenants extérieurs et de formateurs spécialisés chargés de vous accompagner à court, moyen ou long terme dans vos problématiques. Ayez confiance en ces personnes ! Leur rôle est de vous guider, de transmettre un savoir, et, pour les meilleurs d’entre eux, vous partager une discipline qui, appliquée scrupuleusement, vous mènera à des résultats concrets et durables.  

La fonction d’élu n’est pas de tout repos, elle est semée d’embûches. Si vous avez déjà un tant soit peu d’expérience, vous en êtes bien conscient. Nous constatons de notre expérience terrain que, bien souvent, les jeunes élus se font trop bousculer. Cet article  s’adresse donc principalement aux nouvelles générations qui veulent s’investir activement dans leur société


 

Professionnalisez-vous !

Le rôle de l’élu du CSE se professionnalise et demande de plus en plus de compétences. Or, il n’existe à ce jour aucune école dédiée à l’apprentissage de cette fonction délicate. Pourtant, un élu représente bien plus qu’un simple pion dans le grand échiquier de l’entreprise ; il est une pièce maîtresse garantissant une cohésion sociale entre employés et employeurs. Défendant les intérêts des uns tout en acceptant les contraintes des autres. Le tout en parallèle de son propre poste et de ses responsabilités.

Cette tendance à la professionnalisation s’accentue d’années en année. En outre, les élus d’exception savent généralement négocier sans avoir à manifester,  ou bien sortir dans les rues. “La force est l’arme des faibles” disait Gandhi.

En tant qu’élu CSE, vous avez cette responsabilité de maintenir un dialogue sociable paisible, une négociation cohérente, prendre en compte l’intérêt et les contraintes de chacun, garder un cap stable et le tout, en respectant les valeurs républicaines de liberté, d’égalité, et de fraternité.

L’article 2315-63 de l’ordonnance du 22 Septembre 2017 du code du travail (formation obligatoire pour les élus CSE) résulte de ce constat. Dans une entreprise de plus de 50 salariés, les membres titulaires du CSE, élus pour la première fois, bénéficient d’un stage de formation d’une durée maximale de 5 jours. Son financement est pris en charge par le CSE dans le cadre du congé de formation économique. Ce temps de formation implique à l’employeur de maintenir une rémunération totale de l’employé élu, ou bien, pour des situations spécifiques, une rémunération partielle. (NB : Article 2145-6), pour en savoir plus, se renseigner auprès des organismes syndicaux. 


 

Une formation CSE pour être décideur

Pour avoir un poids fort à la table des négociations, vous devez être solidement armé pour contrer tout argument ne s’alignant pas avec l’intérêt de vos salariés.

La réalité du terrain est parfois difficile, et il faut s’y préparer ! Sachez tout de même une chose : durant une négociation, vous risquez de ne pas du tout être écouté. Vous n’êtes pas en face d’un conseiller commercial ou d’un parent attentif, mais d’un adversaire tenace. Dans le cas de décisions stratégiques par exemple, un co-directoire se positionne fermement sur ses intentions financières. Dans ce cas, vous devrez activement soutenir l’intérêt des salariés avec des arguments législatifs solides. Bien entendu, ne cherchez pas immédiatement la confrontation. Sachez tout de même reconnaître les initiatives permettant d’assurer la prospérité de l’entreprise. Vos formations vous permettent de faire la différence entre ces nuances ! 


 

Une formation CSE pour reconnaître les bons conseils

Formez-vous ! Nous ne cesserons de le répéter dans cet article, mais c’est bien pour qu’à la fin de cette lecture, vous vous engagiez à vous lancer vers une amélioration de vos compétences. 

=> Vous pouvez vous former avec l’un de nos conseillers advanGO et bénéficier d’une formation à nos outils, des conseils en communication, en comptabilité et gestion CSE, etc.

Bien trop souvent, nous pensons tout savoir. Ou nous suivons les conseils et recettes de personnes qui donnent l’impression d’en savoir plus que nous. Et bien trop souvent, nous constatons que cela ne donne pas les résultats escomptés. 

Dès lors que vous avez une responsabilité, un devoir qui implique des décisions, il est important de demander conseil. Or, les mauvais conseils sont partout, et les bons se font rares et discrets. Vous former vous aidera à discerner les bonnes idées des mauvaises, et vous engager dans des projets basés sur du bon sens

La formation vous offre la capacité de prendre des initiatives, en tendant davantage l’oreille à l’expertise et la connaissance ; vous devenez vous-même une source d’informations pertinentes pour d’autres !


 

Une formation CSE pour bien conseiller

Vos collaborateurs attendent beaucoup de vous ! Vous devez vous rendre disponible, écouter les interrogations, les doutes, les réclamations, puis gérer l’ensemble de ces informations. Vous êtes un conseiller auprès de votre électorat et absorbez comme une éponge toutes leurs demandes, de quoi parfois perdre la tête ! En vous formant, vous gagnez en assurance : vous êtes à même de rassurer, conseiller, et donner une ligne directrice claire concernant la suite des événements.

Nous rajouterons que se former régulièrement apporte un réel plus à vos fonctions. Votre discipline, votre professionnalisme en sont davantage impactés. Tout évolue très vite et il est impératif d’être à jour sur vos sujets. Aussi, il est important d’être dans une dynamique de progrès constant, pour être à la hauteur des attentes de votre entourage. Enfin, de manière personnelle, votre ouverture d’esprit grandit, et professionnellement, vous saurez prendre des décisions responsables. Votre avis est désormais pris en compte puisque légitimé par une réelle expertise

Pour conclure, il n’y a que du positif à se former. Peut-être considérez-vous que le temps de formation est du temps perdu ? Si tel est le cas, relisez cet article en ayant en tête cet adage : on récolte toujours ce que l’on sème. La formation sera et restera toujours un investissement rentable !


=> Rencontrez un conseil advanGO pour suivre une formation terrain

Partager: