28 septembre 2020

Un logiciel de comptabilité CSE, est-ce nécessaire ?

Depuis le 1er Janvier 2015, les CSE sont tenus de maintenir une comptabilité conforme et normée. Il est donc nécessaire d’avoir un outil permettant de présenter une comptabilité claire. Dans ce cas, c’est à vous, élus CSE, de déterminer si vous ressentez le besoin d’être accompagné informatiquement et humainement. Tout dépend de la taille de votre CSE, du nombre de salariés-bénéficiaires, du nombres de mouvements comptables au sein du comité etc… Cependant, un logiciel comptable aide drastiquement au maintien d’une comptabilité claire, simplifiée et conforme aux exigences URSAFF.

Est -il possible de mutualiser la comptabilité du CSE avec celle de l’entreprise ?

Non, le CSE et l’entreprise sont 2 personnes morales différentes. Il faut donc différencier ces 2 comptabilités. À l’instar de l’entreprise, en cas de contrôle des institutions, le CSE doit : 

  • Présenter les pièces justificatives de chaque opération effectuée dans l’année, 
  • Fournir un bilan des éléments actifs et passifs de son patrimoine,
  • Établir des comptes annuels à la clôture de l’exercice.

Synthétiser la comptabilité CSE

La comptabilité ne s’appréhende pas facilement. D’ailleurs, cette tâche demande du temps que l’élu n’a pas toujours. C’est pourquoi, il est indispensable de choisir un logiciel de comptabilité qui synthétise et traduit, en langage courant, la situation comptable de votre CSE. 

Une vision budgétaire est indispensable pour pouvoir faire de la gestion et s’assurer d’être toujours dans les garde-fous établis concernant les budgets

Octavio Soares

Pour tous les élus CSE, toucher à la comptabilité est indispensable ! Bien qu’un expert comptable soit un partenaire privilégié pour accompagner les élus dans la tenu des comptes, l’élu (le trésorier) doit savoir gérer le minimum requis comme : 

  • Gérer un budget
  • Gérer une trésorerie
  • Gérer les dépenses et recettes 

Une fois que l’élu manie aisément ce minimum requis, qu’il sait où saisir chaque information, Un logiciel CSE bien pensé se charge du reste. En effet, le logiciel CSE traduit les données afin d’éditer des rapports budgétaires claires pour les experts comptables. À la saisie de chaque opération de vente, de paiement ou de remboursement, les informations redescendent dans les écritures comptables afin d’établir un rapport équilibré et normé. 

L’objectif du logiciel de comptabilité CSE advanGO est de pouvoir tout faire en un clic. Les outils à l’ancienne sont fastidieux. La tendance n’est plus d’alourdir son logiciel en multipliant les fonctionnalités, mais de le simplifier, de synthétiser l’analyse des données afin de rendre l’utilisation du logiciel plus intuitive. 

Définir la comptabilité pour votre CSE :

Comptabilité analytique : c’est une comptabilité qui joue un rôle d’information auprès des gestionnaires. Elle est traduite en unité monétaire. La comptabilité analytique facilite les prises de décision managériales.

Comptabilité de gestion : la comptabilité de gestion est exprimée en unité monétaire. Elle n’est pas destinée à être diffusée publiquement. Son rôle est d’analyser les performances et la rentabilité d’un service. Cette comptabilité est destinée à l’analyse interne d’une société. 

Comptabilité multi-dossier : la comptabilité multi-dossier généralise la comptabilité, comme la facturation par exemple. elle uniformise chaque modèle de paiement.   

Comptabilité ultra-simplifiée : la comptabilité ultra-simplifiée allège les procédures qu’imposent la comptabilité générale. Elle permet de profiter d’obligations comptables moins contraignantes.

L’avantage que présente advanGO, c’est qu’il détaille chaque opération au sein des différents budgets du CSE : ASC et fonctionnement. par exemple, le budget des ASC n’est pas constamment soumis à la taxation URSSAF. Le logiciel CSE advanGO clarifie ces opérations afin de ne régler que les charges taxables. Vous évitez ainsi la généralisation des comptes, une pratique qui, par négligence, place tous mouvements comptables dans le même panier, et délaisse les différences de taxations. 

Exemple : Dans la gestion des comptes des ASC, l’achat d’articles de la vie quotidienne d’une Billetterie CSE (hi-fi, informatiques, jouets etc…) sont soumis aux taxes et règles URSSAF. Les chèques cadeaux CE/CSE sont, eux, indemnisés de charge. AdvanGO détaille ces mouvements afin que le CSE ne règle à l’URSSAF QUE ce qui lui ait dû

[/vc_column][/vc_row]

L’avis d’un expert-comptable sur le logiciel de comptabilité CSE advanGO

Ludovic Vaudoyer, dirigeant et expert-comptable :

Ludovic Vaudoyer, recommanderiez-vous le logiciel CSE advanGO ?

« advanGO respecte notre charte de qualité comptable.

La qualité du logiciel advanGO provient, dans un premier temps, de son large panel de fonctionnalités, critère si important pour les expert-comptables. Mais également, les expert-comptables s’attache à la fiabilité ! La fiabilité se juge sur des critères assez cartésiens, comme avoir une balance équilibrée, maintenir un Grand Livre en état.

Et dans un second temps, la raison pour laquelle le logiciel de comptabilité CSE advanGO est attrayant aux yeux des élus, c’est qu’il vulgarise la profession. Les fonctionnalités comptables sont rendues accessibles au plus grand nombre. Pour l’utilisateur, La simplicité est de mise ! Une navigation intuitive est indispensable. Il faut que l’élu, notamment le trésorier, puisse gérer sa comptabilité sans avoir le sentiment de faire de la comptabilité. »

Dorénavant, tout est simple ! Le maître-mot de l’évolution des logiciels CSE est la simplification. Une navigation intuitive, un accompagnement disponible, tels sont les critères à respecter afin de fournir un produit de qualité auprès des élus CSE.